Comment bien choisir son auto-école ?

Ca y est, c’est parti, vous êtes décidé à vous lancer dans l’apprentissage de la conduite ? Alors, gare aux écueils et aux arnaques. Car bien choisir son auto-école est primordial. Trop souvent, les candidats optent pour celle qui se trouve le plus près de leur domicile ou qui pratique des tarifs alléchants. Mais il faut être vigilant et se décider pour un établissement qui corresponde réellement à toutes vos attentes. Voici quelques conseils pour éviter les mauvaises surprises.

Théorie vs pratique

Comme vous le savez, deux examens sont indispensables pour obtenir son permis : le code et la conduite. Aujourd’hui les écoles traditionnelles sont concurrencées par celles en ligne. Ces dernières se distinguent par la possibilité de se former théoriquement à toute heure, sur Internet. Néanmoins, les premières garantissent un accompagnement plus sécurisant, surtout pour les jeunes apprentis. Pour cette partie, vous êtes en droit de demander comment se déroulent les séances (intervenant, animation de groupe + tests, ou juste un DVD avec corrections sans explications). Un premier tri pourra déjà être effectué.

Pour la formation pratique, il est essentiel qu’une évaluation de départ soit proposée, comme le fait cette auto-école de Metz. Cela permet d’évaluer le nombre d’heures nécessaires. D’autres éléments sont à prendre en compte : la durée des leçons et leur fréquence, le type de véhicules utilisés, l’organisation ou non d’examens blancs. Prenez en compte également la taille de l’auto-école (combien de moniteurs sont disponibles), l’agrément de l’établissement et les diplômes des formateurs, sa réputation. Enfin, pour la présentation à l’examen, renseignez-vous sur : les délais moyens, le coût des leçons après un échec.

Horaires et prix

Faites attention dans un premier temps aux horaires de formation proposés. Il faut qu’ils correspondent à votre planning d’étude ou de travail. Essayez donc de trouver une auto-école pas trop éloignée de votre domicile ou de vos lieux d’obligation. N’oubliez pas non plus de vérifier les offres dispensées par l’établissement. Le forfait classique comporte 20 heures, il est important que cette donnée apparaisse sur la vitrine. En règle générale, un parcours standard nécessite au total 35 heures. Les frais complémentaires ne doivent donc pas être trop élevés. De même, soyez attentif à la durée totale de la leçon, car quelques minutes peuvent finalement faire la différence.

L’association UFC Que Choisir estime que le coût moyen d’une formation est de 1.155 euros (code + heures de conduite). De plus, certaines auto-écoles sont conventionnées « Permis à 1 euro par jour », une offre destinée aux jeunes jusqu’à 25 ans. Une facilité de paiement qui garantit par ailleurs le sérieux de l’établissement, puisqu’il doit répondre à certains critères.

Pour réussir

Au final, l’un des indicateurs majeurs de la qualité d’une auto-école est son taux de réussite. Si certains départements sont favorisés, ce pourcentage n’est néanmoins pas la seule garantie. En effet, pour maintenir ce niveau, certaines auto-écoles ont des pratiques douteuses. Renseignez-vous auprès de la préfecture.

Shape
Shape

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.