/La réglementation pour les remorques
La réglementation pour les remorques

La réglementation pour les remorques

Que vous en ayez besoin durant votre activité professionnelle ou simplement pour votre vie quotidienne, vous avez peut-être besoin d’utiliser une remorque pour transporter de la marchandise. Comme pour tout véhicule, il existe des réglementations qu’il faut respecter. Voici quelques extraits de cette réglementation.

Les différents termes utilisés

Avant de vouloir essayer de comprendre la réglementation propre à l’utilisation de remorques, il faut commencer par comprendre et retenir les termes qui y sont associés. Vous pouvez vous renseigner dans un premier temps sur tout ce vocabulaire auprès d’un vendeur de remorques, par exemple. Ce dernier pourra peut-être également vous donner quelques conseils pour rester dans la légalité lorsque vous utiliserez votre remorque.

Les termes qui sont utilisés dans le langage propre à la remorque sont surtout des sigles :

  • PV désigne le poids de la remorque à vide, sans chargement
  • PTAC désigne le poids total autorisé en charge, c’est-à-dire le poids maximum de la remorque chargée
  • CU signifie charge utile, et désigne la charge autorisée pour le transport des marchandises
  • PTRA est le poids total roulant autorisé, il s’obtient en ajoutant le PTAC du véhicule tracteur à celui de la remorque

Pour finir, le poids réel désigne le poids de la remorque et de son chargement. Il ne doit pas dépasser le PTAC.

Identifier le matériel

Pour bien définir le type de réglementation, il est important de savoir identifier correctement la remorque et le constructeur dans un premier temps. La plaque d’identification de la remorque doit préciser différentes informations :

  • PV
  • PTAC
  • largeur hors tout
  • longueur hors tout
  • surface

Pour identifier le constructeur, il faut se référer à la plaque dédiée qui est généralement apposée sur la flèche d’attelage. Elle indique, entre autres, le type de remorque. Pour être dans les règles, il faut savoir certains documents comme une carte grise, une assurance ou encore un permis spécifique comme le permis BE, par exemple.

Noter cet article