/Comment résilier son assurance auto ?
resilier assurance auto

Comment résilier son assurance auto ?

Il arrive que l’assurance d’un conducteur ne soit plus en adéquation avec sa situation ou ses besoins. Dès lors, ce dernier peut opter pour la résiliation de son assurance auto. Il convient de distinguer deux situations différentes pour la résiliation.

Comment résilier son assurance auto pendant la période d’engagement

La plupart des contrats d’assurances commercialisés sur le marché prévoient une reconduction tacite. En effet, arrivé à échéance, le contrat est reconduit de façon automatique. L’assuré est prévenu par un avis d’échéance annuelle. L’assuré dispose à la date de cet avis d’un délai de 20 jours pour demander la résiliation du contrat. Il est conseillé d’opter pour une notification à l’assurance par le moyen d’un courrier recommandé avec avis de réception pour plus de sécurité juridique.

Le code des assurances prévoit d’autres cas de figure permettant de résilier un contrat d’assurance auto sans tenir compte de la période d’engagement.

La résiliation peut avoir lieu librement en cas de vente, d’achat ou d’héritage. Le cas dans lequel il y a une perte totale du bien assuré ouvre également droit à résiliation. Pour ces derniers cas il est conseillé de privilégier le courrier recommandé avec avis de réception en respectant un prévis de 30 jours.

Comment résilier son assurance auto à l’issue de la période d’engagement

Il existe pour l’assuré la possibilité de résilier son contrat d’assurance à l’échéance de la première année d’engagement de son contrat (Article L.113-12 du Code des assurances). Pour résilier le contrat l’assuré devra notifier à son assureur la résiliation par voie électronique ou par courrier papier recommandé avec avis de réception en respectant un préavis de deux mois. La voie dématérialisée est rapide et moins chère mais n’offre pas autant de sécurité juridique qu’un courrier RAR.

A l’issue de la période d’engagement les contrats d’assurance auto peuvent être résiliés à tout moment comme pour d’autre types de produits d’assurance. La période d’engagement correspond généralement à une année. L’assuré devra notifier à son assureur sa demande par courrier recommandé avec avis de réception auprès de son assureur. Il faut noter que cette formalité peut-être généralement accomplie par votre nouvel assureur si vous décidez d’en changer, cela permet au conducteur d’être couvert à chaque instant. La continuité de l’assurance étant une obligation légale, il est interdit par la loi de circuler sans assurance auto. La résiliation intervient à l’issue d’un délai de 30 jours. S’il existe un trop perçu par l’assureur, ce dernier à l’obligation de rembourser l’assuré.

Optez pour une assurance temporaire

Si vous avez été la cible d’une résiliation, il peut être judicieux de prendre un contrat le temps de trouver au plus vite une solution beaucoup plus réjouissante. Vous cliquez ici pour voir les meilleures offres et vous serez en mesure de confronter toutes les solutions qui seront adaptées à votre besoin.

  • Lorsque vous êtes contraint de subir une telle résiliation, il est difficile, voire impossible de trouver dans les plus brefs délais un autre contrat.
  • Vous devez prendre le temps de comparer toutes les offres et cela demande forcément du temps.
  • L’assurance temporaire représente une solution à ne pas mettre de côté puisqu’elle vous permet de souffler un peu.
  • Comme votre voiture est assurée avec les meilleures garanties, vous pouvez prendre le temps de confronter toutes les offres.

L’assurance provisoire est une solution intéressante dont le coût n’est pas forcément très exorbitant. Il faut prévoir aux alentours de 50 euros pour trois jours et elle peut être prolongée pendant 90 jours. Le tarif passera alors à 364 euros, mais vous devez bien sûr prendre en compte vos besoins avant de vous décider. En effet, il faut généralement moins d’un mois pour qu’un assureur accepte votre contrat malgré la résiliation.