Qu’est-ce que le contrôle technique ?

Afin de diminuer les accidents et d’améliorer la sécurité routière un contrôle technique périodique obligatoire est en place depuis 1992. Renouvelé tous les 2 ans, il permet d’assurer le bon état de marche de votre véhicule en vérifiant les organes essentiels et équipements afin que vous puissiez conduire en toute sérénité avec un véhicule apte sans vous mettre vous, ni les autres en danger.

Plusieurs centres de contrôle technique existent. Le contrôle technique consiste à vérifier visuellement les organes principaux du véhicule et comprend 124 points de contrôle qui doivent être corrigés s’il y a des défauts notés. C’est ce qu’on appelle la contre-visite.

Soumis à un règlement strict, le contrôle technique est exécuté pendant 30 à 45 minutes par un contrôleur technique professionnel agréé dans un centre de contrôle également agrée par la préfecture.

Différents types de contrôles

Le contrôle technique ne sert pas seulement à vérifier l’état d’un véhicule mais il peut également être fait en cas de contre-visite afin de vérifier que les défauts notés ont été corrigés et, ce, dans les 2 mois qui suivent le contrôle.

Il existe également la visite technique complémentaire pollution. Elle concerne les camionnettes et VASP de moins de 3,5 tonnes. Sont contrôlés : le système de diagnostic embarqué, l’opacité des fumées d’échappement et la teneur en CO.

5 défaillances courantes :

  • Freinage :Vous constatez que votre véhicule se déporte lorsque vous freinez ? Vos freins sont probablement en mauvais état. Pensez à vérifier le niveau de votre liquide de frein qui ne doit pas être trop bas au risque de dégrader vos freins.
  • Plaques d’immatriculation :Vos plaques doivent être correctement fixées à l’avant comme à l’arrière, lisibles et en bon état. Vérifiez également qu’elles sont réglementaires.
  • Pollution :La couleur de votre fumée d’échappement en dit long sur l’état de votre véhicule. Elle ne doit pas être noire, bleue ou blanche ni sortir en quantité trop importante. Votre pot doit également être bien fixé.
  • Pneumatiques :Vérifiez la pression et l’état de vos pneus, changez-les le cas échéant.
  • Eclairage / Signalisation :Témoins de tableau de bord, éclairage des plaques, clignotants, tout doit fonctionner. Pensez aussi aux feux de croisement, de route, de position, de stop et aux signaux de détresse.
En savoir plus sur le contrôle technique
Notez cet article