/Que faut-il savoir sur la TVA des taxis ?
Que faut-il savoir sur la TVA des taxis ?

Que faut-il savoir sur la TVA des taxis ?

La TVA, également connue sous le nom de taxe à la valeur ajoutée est un impôt indirect sur les services consommés, dont la collecte est assurée par les entreprises pour le compte de l’État. En tant que prestataires de transport, les taxis y sont soumis.

TVA sur les taxis : à propos du taux intermédiaire

Les taxis sont soumis au taux intermédiaire de TVA de 10 %. Ce dernier s’applique aux transports de clients, quel que soit le mode de transport utilisé. Si au début du mois de janvier 2014 il n’était que de 7 %, il est de 10 % maintenant, soit une augmentation de 3 % qui a notamment provoqué des émules auprès de chauffeurs de taxi.

Est-ce qu’un chauffeur de taxi peut échapper aux TVA ?

Oui, à condition que le chiffre d’affaires annuel ne dépasse pas les 27 000 €. Ainsi, il aura le choix d’être assujetti ou non à la taxe à valeur ajoutée. Toutefois, l’assujettissement à la TVA est de loin le régime le plus favorable. À noter que cet impôt applicable au transport de personnes ne peut être recouvré par la clientèle (MÊME s’il s’agit d’un prestataire assujetti à la TVA).

Dans quel cas la TVA est-elle récupérable ?

La TVA concernant les services de transport de voyageurs n’est pas récupérable. Toutefois elle pourra l’être si le taxi transporte un colis dans un cadre commercial. Si l’entreprise recourt à une plateforme pour bénéficier des services d’un taxi, alors elle aura le droit de recouvrir la TVA payée sur cette prestation, mais en aucun cas sur celle du taxi.

Pour un transport efficace, en toute sécurité et dans le lieu de votre choix sans se soucier du trajet, vous pouvez faire appel à une société de taxi. Disponible et flexible, elle pourra notamment organiser votre déplacement pour satisfaire au mieux vos besoins. La satisfaction des clients est au cœur des préoccupations des sociétés de transports en taxi.

Noter cet article