Les vacances d’été approchent et vous avez envie de plus de liberté ? Vous souhaitez profiter de la mer ou de l’océan plus régulièrement, et non pas uniquement grâce à la baignade. Vous pouvez passer le permis bateau ! Pour y parvenir, il est préférable de suivre quelques conseils qui vous aideront dans votre démarche. Voici tous les conseils pour vous aider à passer le permis bateau.

Les questions à se poser avant de se lancer

Le permis bateau représente tout de même un certain coût et un certain engagement. Aussi, vous devez être sûr de vous avant de vous inscrire et de le passer. Tout d’abord, il faut réfléchir s’il vous sera vraiment utile. Si vous habitez en bord de mer, est-ce que vous voudrez par la suite acquérir votre propre bateau ? Si la réponse est oui, n’oubliez pas les frais qui peuvent être engendrés par un bateau. Vous devrez payer une entreprise pour l’hivernage de votre moteur bateau quand vous ne vous en servirez pas, ou bien l’entretien coûte également assez cher. Il faut donc calculer le coût annuel de votre bateau avant de vous lancer.

Aussi, il faut savoir qu’il existe différents types de permis bateau. Vous devez donc être parfaitement renseigné sur chacun d’entre eux afin de savoir lequel vous intéresse. Vous pouvez demander des renseignements auprès d’une société de bateau école, ou bien même sur internet. Vous trouverez certainement des témoignages de personnes qui ont été ou sont dans le même cas que vous et qui souhaitent, ou ont déjà passé le permis bateau.

Les différents types de permis

Le permis qui sera certainement le plus adapté à vos envies de balades en mer est le permis côtier. Il équivaut à l’ancien permis A. Il sert à naviguer de jour et de nuit dans des limites fixées à 6 miles d’un abri, sans aucune restriction de vitesse. Il vous permet aussi de naviguer sur des points d’eaux fermés, comme des lacs par exemple. Toutefois, vous ne pouvez pas naviguer sur les rivières et les canaux avec un tel permis.

Les autres types de permis sont plus spécifiques. Par exemple, le permis hauturier. Il représente une extension du permis côtier. Il permet de naviguer sans limite de distance. C’est également le permis le plus avancé qu’un marin de plaisance peut obtenir. Le permis fluvial, quant à lui, est celui qui permet de naviguer sur les rivières et les fleuves à condition que le bateau n’excède pas 20 m de long.

Passer le permis bateau
Notez cet article