Parmi les métiers dans le domaine du garage et de l’automobile, on connaît surtout le garagiste et le mécanicien. Toutefois, il existe de nombreuses autres spécialités qui font que des professionnels sont disponibles pour réparer votre voiture. Par exemple, le carrossier est l’un de ces experts qui va faire en sorte de rendre à votre voiture son état d’origine après un accrochage ou un accident. Vous souhaitez en savoir plus sur ce métier particulier ? Voici quelques informations pour vous aider à bien comprendre les enjeux du métier.

Missions, qualités et compétences

Si la mission principale d’un carrossier est de remettre en état la carrosserie d’un véhicule, cela va demander certaines qualités mais également des compétences bien précises. Il est possible d’exercer ce type de métier dans un garage Renault sur Langres, mais vous pourrez également trouver du travail dans une concession d’une autre marque dans une autre ville de France. Dans tous les cas, il faudra simplement que le professionnel ait à disposition un atelier de carrosserie.

Vous pouvez donc apporter votre véhicule accidenté à un professionnel de ce type. Son activité principale consiste à réaliser des opérations de débosselage de carrosserie. Si vous avez fait quelques bosses sur votre voiture, vous pouvez donc espérer un retour à la normale grâce à un carrossier. Il va également se charger de la mise en conformité de certaines éléments du châssis en utilisant du matériel approprié. Souvent, il va s’agir de marbre ou de banc de redressage qui lui permettront de réaliser ses réparations. Si besoin, il peut aussi être amené à effectuer le démontage et le montage d’éléments de la carrosserie. Enfin, il sera capable de souder des pièces de tôle à assembler.

Pour être un bon carrossier, il faut avoir quelques qualités. Outre le fait d’être un passionné d’automobile, vous devrez être un véritable expert dans le domaine de la réparation de carrosserie. Pour cela, vous devez avoir un savoir-faire indiscutable. Le sens du contact est aussi important puisque vous allez être en contact régulier avec des clients. Il est important d’avoir un certain sens de l’organisation car vous devrez compter uniquement sur vous-même pour réparer certains véhicules parfois très amochés. De plus, la minutie et la rigueur sont de mise pour réaliser des travaux de qualité et avec précision. Enfin, le travail dans une structure comme un garage demande le respect des normes de sécurité mais également un certain sens des responsabilités.

Les formations requises

Pour devenir carrossier, il faut suivre quelques formations spécifiques. Vous avez notamment le choix entre 3 cursus de formation. Le premier est un CAP réparation en carrosserie. Il comprends un enseignement théorique et pratique. Le second est un BEP carrosserie. Cette formation vous aidera à vous spécialiser dans divers domaines. Enfin, le BAC professionnel carrosserie est fait pour les jeunes qui souhaitent acquérir des connaissances pointues dans le domaine de la réparation de véhicules.

Devenir carrossier, pourquoi pas ?
Notez cet article